Bégard – Conseil Municipal "technique" et ouverture d'un nouveau projet [vidéo news]

Date de l'évènement: 
Lundi, 4 Juin, 2018

Lundi 4 juin (2018), était un jour inhabituel pour la tenue d'un Conseil Municipal – il se tient habituellement un jeudi - de même qu'était inhabituel de le faire précéder d'une visite au Bon Sauveur. Pour ce qui est de la visite au Bon Sauveur [NDLR : Nous proposons une visite guidée en cliquant sur l'image d'accroche), le Maire, Vincent Clec'h expose :  "Nous avons une convention tripartite avec l'hôpital ...

... et le CSB pour utiliser le terrain de foot ; On s'occupe de l'entretien –"de plus en plus" précise Alain Samsonmais de là à faire des investissements sur un terrain qui ne nous appartient pas..." Il semblerait que des travaux soient à faire sur les éclairages. "L'hôpital nous a fait une proposition à hauteur de 65.000€ pour le terrain de foot et la partie boisée. Cela représente 1,6 hectares. Il est situé près de l'ancienne réserve d'eau... On aura dans les semaines, les mois qui viennent pour se positionner pour l'acquisition ou pas de cette partie de 1,6 hectares et pour voir ce qu'on peut y faire...".

Comités et effectifs

Quant au jour inhabituel – le lundi ! - le maire explique : "On fait cela un lundi pour cause d'obligation réglementaire en rapport avec la composition du Comité Technique et du Comité d'Hygiène". Instances de concertation chargées de donner leur avis sur les questions et les projets de textes en rapport avec l'organisation et le fonctionnement des services pour le premier et l'hygiène et la sécurité au travail pour le second, leurs compositions doivent être validées. Chacun de ces comités est constitué de 4 délégués titulaires et de 4 délégués suppléants pour ce qui est du collège des représentants du personnel et du même nombre pour le collège des élus avec voix délibérative. [vote] Les élus présents et représentés sont unanimes sur ces points. [vote] Ils le sont aussi sur la modification du tableau des effectifs qui fait état des promotions. "Comme on le fait tout le temps, on laisse la possibilité aux agents d'évoluer dans leur carrière en fonction de leur ancienneté dans un grade, ce qui est aussi une possibilité de rémunération supplémentaire" précise le Maire. L'effectif est de 13 personnes pour le service administratif, 21 pour le service technique et 19 pour le service enfance, soit au total 53 agents, sans compter le CCAS qui en aurait 52 autres.

Collège François Clec'h

Tandis que les travaux du collège filent bon train – il y aurait néanmoins un retard d'un mois – la commune, avec l'accord unanime des Conseillers [vote], signe une convention de partenariat avec le Département, laquelle désigne le Département comme étant le Maître d'Ouvrage unique des travaux d'aménagement extérieurs tels que voirie d'accès, parking des cars, dépose minute... portés par la commune. Cette délégation n'est valable que le temps des travaux. Il s'agit en la circonstance de pallier les difficultés potentielles liées à l'existence de deux maîtres d'ouvrage différents pour un même ouvrage global.

Attribution d'aides aux commerçants éligibles

Deux dossiers de demande d'aide aux commerces pour la mise en accessibilité des points de vente aux personnes handicapées et à mobilité réduite et la modernisation ont été retenus par la CCI(1) et le FISAC(2). Nathalie Delfosse, gérante de l'enseigne « La Dame au fil " perçoit une subvention du FISAC à hauteur de 16% des travaux de 2.019,50€ engagés pour la modernisation de sa façade et Marie-Paule Queffelou, gérante de l'enseigne « Marie-Paule Nouveauté » le même pourcentage pour des travaux de 480€ engagés pour la mise en accessibilité de son commerce. Selon le principe institué, de son côté, la commune versera les mêmes sommes à chacune de ces enseignes.

Nouvelle dénomination

Les élus municipaux [vote] s'accordent pour attribuer au village du Guilch deux dénominations pour distinguer plus facilement les deux groupes de maisons : l'un sera dénommé ar Wilch Vihan et l'autre "restera" ar Wilch.

Modification du Marché

En fin de séance, le Maire informe les élus des dispositions qui ont été prises quant à la tenue du marché hebdomadaire. "On a rencontré séparément les commerçants sédentaires et les commerçants non sédentaires", expose le Maire et il en ressort que le bouclage de la rue de l'Hôtel de Ville ne perdure pas, "notamment en hiver où peu de commerçants itinérants occupent le marché – ils trouvaient dommage de bloquer le rue – mais aussi pour des raisons de livraisons". Le choix qui a été fait est donc le suivant : Il n'y aura plus de blocage de la rue. En hiver, tous les commerçants occuperont la place de la République moyennant un agencement différent. "On a retenu comme règle qu'on donnerait priorité aux ambulants qui sont là toute l'année, par rapport aux saisonniers. Si l'été il n'y a pas assez de place sur la place de la République, on ouvrira la place Gérard Le Caër sur un demi parking, voire le parking entier, en fonction de la demande".

--------------------------------------------------------------------------

Notes : (1) CCI : Chambre de Commerce et d'Industrie – (2) FISAC : Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce

Partagez cet article