Bégard – Il ne fait pas bon être un pigeon à Bégard !

Date de l'évènement: 
Dimanche, 3 Juin, 2018

Dimanche 3 juin (2018), sous la présidence de Jean Perrin, les chasseurs de la Société de Chasse de Bégard ont tenu leur assemblée générale, précédée d'une assemblée extraordinaire afin de modifier les statuts de l'association. "En effet, explique David Morvan, le secrétaire, on n'était plus en phase avec les effectifs. Il y a trente ans, il y avait 150 chasseurs sur Bégard ...

... et un Conseil d'Administration avec 18 administrateurs se justifiait. Avec presque 70 chasseurs aujourd'hui, on est descendu à 12 administrateurs, le tiers sortant en somme". Ceci fait, l'assemblée générale put commencer, devant une quarantaine d'adhérents sur les 67-68 que compte l'association, et Jean Perrin a tout d'abord tenu à rendre hommage à la mémoire de Claude Régnier, bénévole très actif, disparu il y a quelques semaines, avant de tirer le bilan moral puis financier de la Société de chasse. Le gibier numéro 1 à Bégard, c'est le pigeon, devant le faisan puis les perdrix puis les bécasses. On trouve aussi les corneilles – "car il y a des tirs de régulation" précise David Morvan -  et en moyenne, un Bégarrois prélève une vingtaine d'animaux – un demi renard par chasseur - ou d'oiseaux. Un sanglier a été tiré cette année et nous nous en étonnons : "Je croyais qu'il y en avait plein ?!" – "On n'a pas toujours été très efficace, répond David Morvan ; C'est aussi cela la chasse ! Peu d'efficacité, beaucoup de sorties... Même s'il y a plus d'amateurs pour une battue au sanglier que pour le renard".

Pour la prochaine saison, 17 bracelets pour les chevreuils ont été accordés, soit un de plus que l'année passée. Le lièvre reste interdit de chasse, du moins interdit d'être chassé. Trois lâchers de faisans et perdrix seront organisés et une cage à corvidé, réalisée par des bénévoles, sera prochainement en action. "En 2018, l'accent a été mis sur le renouvellement des baux de chasse avec 500 hectares signés. Il faudra continuer les efforts en 2019" déclare le Président qui se réjouit par ailleurs de n'avoir reçu aucune plainte lors de la dernière saison de chasse. "Les propriétaires sont assez cools et nous apportons beaucoup de soin au respect des terres, des cultures et des clôtures" souligne David Morvan.  

Faisant référence à l'autorisation d'abattre 4.000 choucas sur le département [NDLR : Voir  Les choucas en ligne de mire des chasseurs], David Morvan explique : "C'est une régulation administrative, un arrêté Préfectoral qui a été très ciblé ; C'est une opération à part. Nous, on est juste les porteurs d'armes". "Un comptage est en cours ; Sur les 4.000 du départ, il n'en resterait que 300 à faire de Bégard à Plestin" annonce le Lieutenant de Louveterie Christian Morvan.

Quant aux adhésions, les activités annexes – kermesse, loto, vide grenier - ayant bien marché, les tarifs d'adhésion sont maintenus. Pour un chasseur Bégarrois, il en coûte 90 euros ; Les bénévoles actifs bénéficient d'une remise de 20€.

Prochaines dates : loto le 1er juillet avec 3.400€ de lots et kermesse (repas, vide grenier et boules) les 8 et 9 septembre.

►  NDLR : C'est l'occasion de rappeler l'existence dans les archives de BVonline de cet article de fond : Fox beagling in Bégard

Partagez cet article