Bégard – Quand ça ne passe pas comme une lettre à La Poste…

Date de l'évènement: 
Samedi, 2 Septembre, 2017

Samedi 2 septembre (2017), une délégation d'anciens facteurs et de personnels de la poste de Bégard, ainsi que d'élus et de quelques usagers, du moins ceux de la tournée Centre-Ville impliqués par ce qui suit, se sont retrouvés devant les bureaux de la Poste, à l'appel d'Alain Coatleven, le président de l'ASD22(1), pour remettre ...

... à la directrice du bureau local, une pétition signée par 260 personnes qui s'élèvent contre la décision de la directrice de Guingamp de muter leur facteur sur Guingamp. Ce facteur, victime d'un accident du travail et reconnu travailleur handicapé, explique le président de l'ASD22, se voit affecté contre son gré sur une tournée vélo à Guingamp, ce qui l'oblige à un déplacement journalier de 48km, alors que de nombreux experts médicaux préconisent pour lui le moins de déplacements automobiles possibles et qu'une prochaine restructuration – au 1er janvier 2018 -  permettrait un aménagement des tournées Bégarroises qui satisfasse ses contraintes de santé. "Depuis bientôt deux ans, le poste en tournée vélo détenu par notre facteur ne dérange pas La Poste, explique Alain Coatleven, mais voilà que subitement, en urgence, une injonction, au demeurant illégitime, l'expédie sur Guingamp contre son gré". Il faut à cela ajouter que si La poste reconnait son premier arrêt de travail comme étant consécutif à l'accident de service dont il a été victime en novembre 2014, "elle a transformé par la suite tous ses autres arrêts en congés ordinaires de maladie au mépris des conclusions du médecin expert désigné par elle-même et agréé auprès des tribunaux". En conséquence, depuis mai 2015, une requête pour faire valoir les droits de ce facteur est instruite par le Tribunal Administratif de Rennes qui rendra son jugement sur ce point le 21 septembre prochain.

Alors, il y a-t-il une relation de cause à effet dans la posture de la Directrice interroge le président de l'ASD22 - "Que vous apporte cette posture, madame le Directrice, cette obstination à refuser une solution pour notre facteur de Bégard ? Est-ce votre revanche à sa procédure judiciaire ? Vous connaissez son état de fatigue psychologique engendré par près de trois ans de procédure judiciaire et vos incessantes relances d'expertises médicales, mais vous êtes possédée par une hiérarchie sectaire et obnubilée par vos objectifs et les récompenses à la clef" – qui subodore par ailleurs une volonté de supprimer un poste sur Bégard avant la prochaine restructuration.

Les témoignages recueillis par voie de pétition louent le professionnalisme, la gentillesse et la disponibilité de ce facteur muté contre sa volonté et selon Alain Coatleven, la Directrice du bureau local, lors de la remise de la pétition, comme une fin de non-recevoir, a déclaré que "de toute façon, les habitants de Bégard auront toujours un facteur aussi professionnel et gentil".

(NDLR : Exposé complet de la situation ICI)

--------------------------------------

Notes : (1) ASD22 : Association de défense des droits du travail et d'actions solidaires pour les postiers des Côtes d'Armor

Partagez cet article