Bégard – Un 14 juillet placé sous le signe de la solennité, de la fête et de l'espoir... (2 galeries)

Date de l'évènement: 
Samedi, 14 Juillet, 2018

Samedi 14 juillet (2018) – S'il y eut un fil à suivre en cette journée de commémoration et de fête, il fut plus bleu que rouge ; Bleu comme le ciel – c'était une journée et une soirée magnifique – bleu comme l'espoir d'un lendemain qui verrait la victoire de l'équipe de France – les bleus - au mondial de foot. De commémoration et de fête...

Instant de commémoration : Liberté, Egalité, Fraternité

De commémoration le matin avec le dépôt d'une gerbe de fleurs sur le monument aux morts puis une autre au pied de Marianne, place de la République et autant de Marseillaises. Une petite soixantaine de personnes, dont quelques enfants, ont suivi le cortège, derrière l'harmonie de Guingamp, avant de se retrouver en mairiele maire, Vincent Clec'h a prononcé un discours dans lequel il a souligné l'attachement à l'histoire – "commémorer 229 ans après le 14 juillet 1789, c'est dire notre attachement à l'histoire, à la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen qui inspira de nombreuses démocraties dans le monde" – et rappelé les valeurs de la République : Liberté – "Liberté d'aller et de venir, liberté de penser, d'avoir des convictions et de pouvoir les exprimer, liberté de voter" – Egalité – "C'est pour le citoyen et l'usager la garantie d'un égal accès aux services publics, aux soins, à la protection de l'Etat et l'assurance d'un égal traitement par les lois et règlements" – Fraternité, "vertu qui implique beaucoup de disponibilité, de prévenance, de tolérance lorsqu'il s'agit de s'accepter les uns les autres. La fraternité trouve sa source dans le noyau familial, mais irrigue toute la société via les associations notamment".

Ramenant ces valeurs au niveau des problématiques actuelles sur le territoire, le maire dit que la liberté, c'est aussi dit "de naître sur le territoire où l'on vit. Quel avenir pour un territoire où l'on ne peut plus naître ?". Quant à l'égalité, "c'est l'égalité de tous les citoyens devant le service public, que l'on soit rural ou urbain" et la fraternité, "celle que l'on doit avoir avec le personnel de la maternité qui met tout son cœur et son énergie dans l'accompagnement des familles", puis de conclure : "Que cette fête nationale soit le moment pour tous de manifester notre appartenance à la même communauté de destin, à la même Nation, la France... et j'espère que la fête nationale va se prolonger demain avec  la victoire de la France au mondial de foot. Vive la République, vive la France, vive les Bleus !".

Pour consulter la galerie de 12 photos de la commémoration :
1. cliquer sur l'image ci-devant
2. cliquer sur une image de la planche présentée
3. cliquer sur "slideshow" pour lancer la visualisation en mode diaporama

Instant de fête : Un feu d'artifice nommé Désiré

A compter de 19h, les portes d'Armoripark étaient ouvertes pour une soirée festive. Buvette, restauration rapide - avec les bénévoles de l'Amicale des Pompiers et les directeurs d'Armoripark aux manœuvres - et quelques jeux accessibles pour les plus petits, accueillaient les premiers fêtards. Jusqu'à 22h30, l'affluence était légère. Ça arrivait aussi doucement ; Aux sons des succès de « Téléphone » interprétés par le groupe Alter Ego ; Aussi doucement que la nuit puisque le soleil, dans une dernière résistance alors qu'il avait brillé toute la journée, a dardé ses derniers rayons sur l'esplanade du parc à 22h26. A cette heure-là, le parking n'était pas saturé, mais ça s'est précipité ensuite, à l'approche du feu d'artifice qui devait être tiré à 23h30. Qui devait... car on a cru un instant qu'il ne le serait pas... Des problèmes techniques rencontrés par les artificiers – problème de sono d'abord, problème de télécommande ensuite, sans doute aussi un problème de câblage entre les deux à les voir scruter le sol au loin avec leur lampe torche – "mais elle est où la prise ?" – ont fait que la première fusée a été tirée à 23h59. Ce fut néanmoins un beau feu d'artifice suivi par 1.000 personnes... Au moins.

Pour voir autrement le feu d'artifice, consultez la galerie de 33 photos :
1. cliquer sur l'image ci-devant
2. cliquer sur une image de la planche présentée
3. cliquer sur "slideshow" pour lancer la visualisation en mode diaporama

 

Partagez cet article