GP3A/Landébaëron – Petite fête du village très champêtre et très sympathique

Date de l'évènement: 
Dimanche, 27 Août, 2017

Dimanche 27 août (2017), le bourg de Landébaëron était en fête lui aussi, comme à Bégard, et toute dimension gardée, il y avait des points communs. Le Bureau d'Information Touristique de Bégard tout d'abord, représentée par Fanny Tanguy, qui, après Bégard, avait conduit sa calèche dans la commune, aidée ...

... pour ce faire de Patrice Texier qui a proposé des promenades avec une autre calèche sortie de sa forge du Domaine du Fot à Saint-Laurent. Il en fait une bonne dizaine… de promenades ! Pour Fanny, "c'est la meilleure fête de l'année".

Toujours parmi les points communs, le repas saucisse-frites ensuite, accompagné de musique et suivi d'un mini-concert de Léa, alias Laurence Meillarec (de Saint-Gilles-les-Bois) et de la Fée des Ballons, alias Karine Botherel, qui, comme son nom d'artiste le laisse supposer, sculpte des ballons, en plus de chanter. Pas de marché artisanal, mais un vide-grenier et à Landébaëron, il y avait aussi des jeux pour les enfants, un tir à la corde – "Saint-Laurent l'avait emporté l'an passé, mais cette année, il y a eu égalité" explique Sébastien Tondereau, le maire, qui ajoutera avec mauvaise foi, mais sans doute était-ce plus certainement de l'humour : "Pour éviter les conflits, il faut savoir lâcher un peu de lest". A propos de lest, il y eut aussi la pesée du Jean-Michel (Sic). En fil rouge, il fallait deviner le poids du Jean-Michel en question ; C'est lui qui a fait les frites du repas. L'histoire ne dit pas ce qu'il y avait à gagner. "Je suis aussi montée moi-aussi sur la balance, avoue Fanny Tanguy ; Tout le monde voulait connaître le poids de l'ancienne directrice de l'Office de Tourisme du Pays de Bégard…". Selon elle, "la balance était en panne de 10 kilos", ce que conteste le maire : "c'est ma balance" qui annonce son poids. Mais, l'histoire ne dit pas s'il a tenu compte de la panne de 10 kg.

Bref, comme à Bégard, la bonne humeur était de rigueur. C'était juste plus champêtre, à l'image des voisins de Saint-Laurent qui sont rentrés au village en tombereau… Avec un "b", pas comme le maire.

 

Quelques photos en souvenirs (cliquez dessus pour agrandir)...

 

Partagez cet article