Bégard – Une équipe féminine séniore au CSB pour la prochaine saison

Envoyer un mailEnvoyer un mail
Date de l'évènement: 
Vendredi, 21 Juin, 2019

Vendredi 21 juin (2019), Rozenn Hery, la présidente du CS Bégard a ouvert l'assemblée générale du club qui clôture une saison en demi-teinte du point de vue sportif, notamment pour les équipes A et C respectivement reléguées en Régional 2 et Départemental 3. Après les remerciements qu'elle adresse aux bénévoles, aux éducateurs, aux joueurs, aux parents et accompagnateurs, aux ...

... arbitres, à la mairie et aux services techniques "et surtout à tous les partenaires sans lesquels le club ne pourrait fonctionner", elle passe la parole au maire. "J'ai connu des AG où il y avait beaucoup de monde, déclare Vincent Clec'h soulignant ainsi le nombre très restreint des participants ; C'était il y a longtemps ; La MJC ne suffisait pas pour faire entrer tout le monde... mais les époques changent...". "Le CSB a toujours été l'une des associations importantes dans la vie Bégarroise, poursuit l'édile, par le nombre de licenciés, mais aussi par les activités menées en cours d'année par le club". En effet, dans le cours de la saison passée, le club a organisé diverses manifestions, concours de boules, loto, les 24/48 heures de la crêpe, la tombola, l'opération pizzas, et surtout, les finales départementales et le Challenge des jeunes. En plus de la subvention communale, de l'appui des services techniques de la commune – "on parle de dizaines de milliers d'euros qui sont données au CSB en dehors des subventions, en apport technique, en participation à l'organisation des activités" – le Maire rappelle l'existence d'une relation tripartite, du fait de l'existence d'un emploi associatif au sein du club. "J'ai vu un courrier du Président du Département, Alain Cadec, qui va faire en sorte que ces emplois vont perdurer" révèle Vincent Clec'h ; Nous avions des interrogations à ce sujet et nous craignions pour leur pérennité". Il précise qu'il y a 242 postes associatifs dans les Côtes d'Armor qui seraient reconduits. Il se dit ensuite "content de soutenir financièrement le CS Bégard" et de poursuivre : "J'étais présent lors des finales départementales et lors du tournoi des jeunes, et je peux vous assurer, en tant que maire, que vous avez fait honneur à la ville de Bégard dans l'organisation de ces manifestations qui sont de très grosses manifestations". S'il se dit très heureux que les finales départementales se soient jouées à Bégard – "On ne les avait jamais eues et il y a eu énormément de monde... Félicitations aux bénévoles !" - le Challenge des jeunes, la 28ème édition, revêt pour le maire une autre importance : "ll y a 28 ans, j'ai créé cette manifestation ; Julien était un des enfants dont je m'occupais [NDLR : Il parle de Julien Anthoine, présent à l'Assemblée, l'enseignant des CM2 de l'école Noël Bernard, éducateur au sein du CSB] et il y en a d'autres, qui sont maintenant joueurs et/ou éducateurs... Ce tournoi est devenu une institution ; Pour les enfants, c'est une finale de coupe du monde, et jouer en tournoi dans son club, c'est important". Une très belle fête pour le foot dira ensuite le Maire, et surtout pour les enfants, ce qui lui fera prononcer quelques regrets : "Cela me chagrine quand je vois que le Ti-Pass Bégarrois – 15€ donnés à tous les enfants de maternelle et primaire pour s'inscrire dans une association [NDLR : Voir Rentrée scolaire - Reconduction du Ti-Pass Bear]un seul sur deux est utilisé. Un enfant sur deux sur Bégard ne fait aucune activité, d'autant plus regrettable que le foot est aussi le sport des filles maintenant". S'agissant du football, il souligne l'importance des valeurs transmises aux enfants par les éducateurs, le respect de l'adversaire, le respect de l'éducateur, le respect des règles ; "Ca donne un coup de pouce à tous ces enfants dans leur vie future, et tous les enfants n'ont pas cette chance" déclare-t-il soulignant que selon lui, "ce n'est pas un problème financier l'adhésion au CS Bégard, pour un enfant est de 55€".

Concernant le bilan sportif, le maire rappelle que les séniors avaient été reçus en mairie lors de leur montée en R1 [NDLR : Voir : Foot versus CS Bégard : "Cette année, vous nous avez fait rêver !"] avant de déclarer : "Cette année, c'est moins bien, mais ce n'est pas la chose la plus importante. L'important, c'est de se retrouver le dimanche entre amis, de prendre du plaisir à jouer... La R1, c'était plus dur, on le savait... Il ne manquait pas grand-chose pour se maintenir, mais il vaut mieux jouer là où on doit jouer et garder l'esprit et les valeurs du club plutôt que d'aller jouer plus haut et perdre ces valeurs. C'est arrivé déjà...". En conclusion, il évoque ensuite les nouvelles infrastructures sportives, telles que le terrain du Bon Sauveur - "La ville de Bégard vient d'acheter le terrain de foot du Bon sauveur... On va pouvoir venir l'équiper et cela va pérenniser cet équipement sur lequel on ne pouvait pas intervenir, ne nous appartenant pas" – et le terrain multisports – "C'est sympa... on peut s'y amuser... C'est mis à la dispo de tout le monde" – et de conclure en s'adressant au bureau et aux bénévoles du club : "J'ai vu beaucoup de gens de l'extérieur lors du tournoi ou des finales départementales, et ils étaient époustouflés de voir l'organisation et de ce que vous avez apporté comme plaisir".

Pour la Présidente Rozenn Hery, ce fut une saison chargée : "la saison en R1 nous a demandé beaucoup de travail et d'organisation, notamment du point de vue comptable, beaucoup d'heures de présence les week-ends, lors des matchs, sans compter les réunions et les heures passées au téléphone et malgré cela on a toujours gardé le sourire et vu le côté positif". Elle se réjouit d'avoir retrouvé "un respect mutuel, dans toutes les catégories" et elle rappelle que le CS Bégard "est un club convivial, non élitiste où il ne faut pas oublier le plaisir". Elle rappelle qu'il ne faut pas oublier qu'en prenant une licence dans un club, "on a des droits mais aussi des devoirs" et regrette que parfois, certains, "confondent bénévole avec boniche : Ramasser et laver son verre après le café offert, respecter et ranger les vestiaires après sa rencontre, dire bonjour, merci... tout cela ne coûte rien, fait plaisir et ce sont avant tout des notions basiques du savoir-être. Les bénévoles sont une denrée rare... ne les découragez pas !". Sans doute n'est-ce pas majoritairement le cas puisqu'elle conclut son bilan moral en souhaitant "que cette ambiance, ce respect, la cohésion, perdurent encore longtemps au sein du club".

Côté finances, il ne sera rien dit lors de l'assemblée générale car désormais, la comptabilité est faite par un expert-comptable et sur un exercice qui va du 1er juillet au 30 juin. Toutes les factures n'ont pas encore été traitées à la date de l'assemblée. Un point sera fait en septembre. Néanmoins, la trésorière, Christelle Le Luyer, révèle que le Challenge des Jeunes a dégagé un bénéfice de l'ordre de 8.000€ - "comme l'an passé" précise-t-elle – et que la journée des finales départementales a rapporté 5.000€.

La grande nouveauté de la prochaine saison : une équipe féminine séniore

Hormis l'objectif d'obtenir une labellisation Jeunes FFF(1), l'absence de départ dans les équipes seniors, le renforcement des effectifs seniors A et B avec l'arrivée (ou le retour) de Mathis Feillet (Paimpol) et de Yanis Hery (EAG) au poste d'arrière, de  Yoann André (Pontrieux), de Kermael Bechtel (Lanvollon), de Vincent Le Quere (Paimpol) et de Kévin Le Vaillant (Plouisy) en milieu de terrain, de l'attaquant Romain Le Merrer (Lanvollon), la confirmation du coaching avec Youn Goic (équipe B), Maxime Grot (référent Jeunes), Christophe Mondon secondé par Clément Quilin (équipe A), "la grande nouveauté, annonce la Présidente, c'est la création d'une équipe féminine", suite aux contacts établis avec Gérard Le Roy, à la recherche d'un nouveau challenge. L'équipe serait composée de 25 filles en provenance de Plounérin, de Lannion, de Prat, de Bégard.  "Ce sera une première année de mise en route avec une équipe du niveau des finalistes du 2 juin [NDLR : Finale départementale] déclare Gérard Le Roy qui espère décrocher des titres dès la deuxième saison de l'équipe.

----------------------------

Notes : (1) Ce Label Jeunes a pour objectif de renforcer le "projet club" qui doit se traduire par la mise en place d’une politique sportive autour de la pratique des jeunes joueurs, en cohérence avec la politique fédérale. Trois niveaux de label sont atteignables (Élite, Excellence ou Espoirs) selon une grille de critères définis par la Ligue du Football Amateur (effectif dans les catégories de jeunes, qualité des infrastructures, encadrement…)

Partagez cet article