Bégard – Conseil Municipal – Abords du collège et de la médiathèque à l'ordre du jour

Envoyer un mailEnvoyer un mail
Date de l'évènement: 
Jeudi, 13 Juin, 2019

Jeudi 13 juin (2019) s'est tenu l'avant-dernier Conseil Municipal avant les congés d'été – le prochain aura lieu le jeudi 4 juillet – avec un ordre du jour assez peu chargé si l'on excepte les présentations faites du rapport 2018 du Smictom et du projet de règlement de voirie. Le premier point abordé fut celui du programme d'éclairage 2019 dont la délibération du 29 mars dernier doit être annulée et remplacée.

Cette dernière accordait 39.800€ht au programme d'éclairage 2019 – sur un total de 58.333€ht proposé par le SDE – mais ne tenait pas compte des aménagements de voirie qui vont être effectués autour du collège. "Le Syndicat Départemental d'Energie, à notre demande, a procédé à l'étude de l'extension de l'éclairage public, et afin de prendre en compte ces nouveaux investissements, il convient d'annuler la délibération du 29 mars et d'approuver les travaux décrits par le SDE" introduit Jean-Yves Jaguin, l'adjoint compétent en la matière en qualité d'ex-collaborateur d'EDF-GDF. Ces travaux se rapportent à la rénovation de lanternes et d'une commande d'éclairage, à la mise en souterrain des réseaux d'éclairage public et de téléphonie sur la rue Joliot Curie et l'avenue Pierre Perron (phase 1), le tout pour la somme de 37.333€ht, dont 24.800€ht à la charge de la commune, et la création d'un réseau d'éclairage public autour du collège pour la somme de 100.000€ht dont 60.000€ht pour la commune. "C'est très important, car il y a plus de 1.000 enfants qui arrivent entre 8h et 8h30 et dès que l'on approche les mois d'hiver, il y a des problèmes de visibilité" précise le maire Vincent Clec'h. S'agissant d'une délibération impliquant le SDE, comme d'habitude, l'opposition BAGA(1) s'abstient. "Ceci dit, ajoute Chantal Rouzioux, entre février et juin, la différence entre l'estimé et maintenant est conséquente". Elle pense que l'estimation de février étant "juste", ce que contestera Alain Samson, le directeur technique : "Elle n'était pas juste ; C'est tout simplement qu'une opération n'avait pas été chiffrée à l'époque et n'avait pas été prise en compte pour le vote du budget 2019". Le maire reformule en précisant que si l'effacement de réseau avait été estimé, la création d'un réseau d'éclairage public n'avait pas été envisagé. Chantal Rouzioux reste sur ses positions - "elle était moins détaillée" – et de maintenir que l'opération avait été prévue et sous-évaluée. Le nouveau programme d'éclairage 2019 est voté à la majorité.

Voirie : Convention avec Saint-Laurent

Dans le programme de voirie 2019, il est prévu la réfection de la voie communale 32 dite de « Park Segal ». Cette voie étant mitoyenne avec la commune de Saint-Laurent, il est proposé, comme l'autorise la loi dans ce cas, de désigner la commune de Bégard comme unique maître d'œuvre qui assurera le pilotage de l'opération sans contrepartie financière. L'opération est estimée à 22.000€ttc, dont 11.000€ttc à la charge de la commune de Saint-Laurent. Les élus s'accordent unanimement pour qu'une convention soit signée dans ce sens. "C'est une convention de bonne intelligence" déclare Chantal Rouzioux qui note néanmoins que la précision "sans contrepartie financière" la fait sourire, persuadée que la maîtrise d'œuvre va être payée par la TVA ! Le maire Vincent Clec'h précise qu'effectivement, les achats et les factures vont être payées par Bégard qui récupèrera donc la TVA, mais que la prestation de maîtrise d'œuvre n'est nullement facturée à Saint-Laurent ni récupérée sur Saint-Laurent.

Location d'un logement social

Chaque année, Armoripark recrute des maîtres-nageurs saisonniers, qui, compte-tenu de la spécificité de l'emploi, requièrent la mise à disposition d'un logement communal. Compte-tenu que les logements du 15 rue Pierre Perron sont inaccessibles du fait de la construction de la médiathèque, il est convenu unanimement qu'une convention doit être passée entre la commune de Bégard et Côtes d'Armor Habitat pour la mise à disposition d'un logement social moyennant un loyer mensuel de 281.21€ et le versement d'un dépôt de garantie de la même valeur.

Recrutement de saisonniers pour Armoripark

Le Maire est unanimement autorisé à recruter des agents saisonniers pour faire face aux besoins liés à un accroissement d'activité du parc de loisirs « Armoripark », pour une période de 6 mois maximum. Le nombre maximum de saisonniers peut aller jusqu'à 58 personnes. "C'est surprenant qu'on nous fasse voter en février un nombre d'effectif calqué sur l'année antérieure et là, on ajoute 7 postes..." s'étonne Chantal Rouzioux. A un saisonnier près, effectivement, lors du débat d'orientation du 7 février, le tableau des effectifs saisonniers présenté pointait un effectif de 52 personnes. "C'est un maximum, reprécise Héléna Denis-Pesrotel, la directrice Générale des Services, qui explique que les variations sont dues à une sécurité en cas d'arrêts ou de repos et que ces prévisions sont une contrainte imposée par la trésorerie de Guingamp, bien moins flexible que celle de Bégard qui a été fermée. En effet, certaines activités telles que la tyrolienne, ou le snack, ou la piscine... doivent continuer d'être pourvues en agents en nombre suffisant sous peine de fermeture.

Le groupe Scolaire de Baloré change de nom

La commission communication et citoyenneté propose que le groupe scolaire sis rue de Baloré soit dénommé « Ecoles publiques Noël Bernard » "Conseiller municipal de 1977 à 1983 sous le mandat d'Yves Le Pichouron, puis maire de Bégard de 1983 à 2008, Conseiller Délégué aujourd'hui, c'est sous son égide qu'ont été construits l'école maternelle en 1987, l'école élémentaire en 1989 et le restaurant scolaire en 1992" présente Vincent Clec'h. La première adjointe, Cinderella Bernard, annonce qu'elle ne votera pas et se retire de la salle le temps du vote. De son côté, sachant que l'inauguration est prévue le lendemain, pour cause d'agendas serrés et d'approche de la période pré-électorale pendant laquelle ce type d'action ne peut plus se faire, a présenté le maire, Chantal Rouzioux annonce que l'opposition ne votera pas non plus, mais pour une toute autre raison : "Je trouve que ce n'est pas très respectueux de la part du Conseil de proposer aujourd'hui une délibération alors que c'est inauguré demain. On n'est qu'une chambre d'enregistrement... ". "Vous étiez en commission le 19 mai", demande Vincent Clech ?  Apparemment oui... "Vous étiez donc au courant !" conclut le Maire qui explique, une nouvelle fois, qu'il aurait souhaité faire l'inauguration début juillet mais que les calendriers ne le permettaient pas, notamment celui de Noël Bernard. Par ailleurs, Jean-Yves Jaguin signale que cela fait deux ans que la proposition a été ainsi formulée, ce qui fera dire à Chantal Rouzioux : "En deux ans, il y a des projets qui ont été abandonnés...", "sauf que là, il n'a jamais été abandonné. Il avait été proposé il y a deux ans et ajourné à la demande de Noël" reprécise Vincent Clec'h. Le projet est cette fois-ci adopté à l'unanimité des votants.

Pose de plaques commémoratives

La commission communication et citoyenneté, sollicitée par l'ANACR(2), propose qu'une plaque commémorative soit apposée près de l'église de Trézélan en mémoire de Roger Pierres, du maquis FTP, tué à Kernilien le 5 août 1994 et originaire de Trézélan. Une autre plaque sera apposée près de la fontaine de Guenézan en mémoire de Jean Quellec, du 71ème RI, tué sur le front de Lorient le 28 novembre 1944 et originaire de ce quartier.

Présentations...

En clôture du Conseil, présentation a été faite du rapport 2018 du SMICTOM [NDLR : Nous avions déjà rapporté des éléments de ce rapport – Voir SMICTOM – Dernier budget primitif avant fermeture...], du projet de Règlement de Voirie, document destiné à établir les droits et les devoirs de chacun en matière de travaux et d'occupation du domaine public routier de la commune, et du projet d'aménagement des abords du collège et de l'accès à la médiathèque, projet qui va mobiliser plus de 1M€.

------------------------------------------------------

Notes : (1) BAGA : Bégard A Gauche Autrement – (2) ANACR : Association Nationale des Anciens Combattants et amis de la Résistance

Partagez cet article