Bégard – Bon Sauveur – Très regretté départ à la retraite du Dr Michelle Quemper

Date de l'évènement: 
Jeudi, 29 Mars, 2018

Jeudi 29 mars (2018), dans la salle d'accueil de l'EHPAD de la Résidence de l'Abbaye, résidents et personnels se sont réunis pour fêter, avec beaucoup d'émotion, le départ du Docteur Michelle Quemper qui a fait valoir ses droits à la retraite après 36 années passées au sein de la Fondation. Arrivée...

... en juillet 1982 sur l'hôpital de Bégard en qualité d’interne, le Dr Quemper effectue tout d'abord des remplacements dans tous les services demandeurs d'un médecin généraliste. Elle a ainsi passé 24 ans avec les docteurs Dominique Faidherbe, Marie-Pascaline Touminet, Claire Bernard et Françoise Morgant, dans le secteur Ker Avel, avant de rejoindre le service des Glycines qui accueille des personnes âgées avec troubles du comportement.

"Si on ne positive pas, on n'avance pas"

En janvier 1998, elle prend son poste de médecin Coordinateur à la Résidence de l’Abbaye, et depuis, elle travaille auprès des personnes âgées. C'est une population qu’elle affecte particulièrement : "Nous sommes face à des pathologies multiples, qu'elles soient physiques ou psychologiques, face à des gens qui ont besoin d'un accompagnement […] et ici, mais comme ailleurs, l'écoute est une chose primordiale, pour une prise en charge optimale des patients et des résidents". Elle dit avoir apprécié le travail avec les équipes de l'EHPAD : "Ils étaient également dans cette dynamique de bienveillance, d'écoute, de qualité de vie, et je garde un excellent souvenir du travail avec tous les professionnels, infirmiers, aides-soignants, agents, secrétaires, animatrices… et Mme Tranvouez… [NDLR : La responsable de l'EHPAD] qu'il ne faut surtout pas que j'oublie" dit-elle dans un grand rire, avant d'ajouter à sa liste Mme Huguette, une bénévole, le Directeur Général Pascal Conan et Eric Yaouanc, le Directeur des Ressources Humaines, puis de conclure en lançant un appel à la positive attitude. "Si on ne positive pas, on n'avance pas".

Le Dr Quemper sera remplacé dès le 3 avril, par le Dr Luc Matignon.

"Bientraitance et la qualité de vie au travail"

"Avec le départ du Dr Quemper, la Résidence perd un professionnel qui s'est dévoué de façon peu commune pour la prise en charge de nos résidents ; Les résidents étaient très attachés à sa personne" déclare Anne Tranvouez, la responsable de l’EHPAD. Elle regrette la perte d'une collaboratrice qui lui a facilité sa prise de fonction il y a 18 mois maintenant. "Notre coopération a permis de mettre en place le projet de la Résidence basé sur la bientraitance et la qualité de vie au travail. La résidence de l’Abbaye est un lieu de vie où le respect des habitudes des résidents est considéré. Nous offrons des prestations sur le rythme de vie des résidents tant pour le sommeil, les repas et les activités de confort ou d’animation". Elle dit combien la qualité de vie pour les professionnels est également une priorité, "en lien avec un management participatif permettant de valoriser une ambiance sereine au sein de la Résidence" prenant à témoin la vidéo présentée lors des vœux 2018, "effectuée par les résidents et les professionnels et qui évoque parfaitement le côté « HAPPY » de notre quotidien". [NDLR : Visionner la très sympathique et émouvante vidéo ICI]

"Vous faites un travail difficile"

Pascal Conan, le directeur, loue le binôme formé par le Docteur Quemper et Anne Tranvouez. Evoquant les derniers mouvements de contestation, "on a vu pas mal de choses dans la presse et la Direction s'associe aux personnels, déclare-t-il ; Vous faites un travail difficile et on aimerait bien que les réformes arrivent pour avoir des financements supplémentaires pour recruter… mais ceci dit, les personnels font du mieux qu'ils peuvent et quand on parle de maltraitance dans les EHPAD, ça ne veut pas dire que les personnes âgées sont maltraitées, ça veut dire qu'on aimerait avoir plus de moyens pour encore mieux les traiter". Il signale que contrairement à ce qui a été écrit dans la presse, "quelques chiffres sont faux : il n'y a pas un infirmier à l'EHPAD pour s'occuper des soixante résidents. Les personnes sont ici prises en charge avec beaucoup de bienveillance". Apparemment, ces chiffres ne pointaient que le personnel présent à un moment donné de la journée.

Des résidents très émus

C'est une résidente qui a clôturé, de façon totalement spontanée, cette petite cérémonie de départ à la retraite. "Nous vous remercions pour toutes ces années passées au sein de la résidence, dit-elle à l'attention du Dr Quemper, pour votre écoute auprès de nous, résidents, mais aussi et surtout de nos familles. Vous avez été très humaine envers nous et vous avez su ne pas vous mettre au-dessus de nous, malades, handicapés" ; "Voilà notre vision de vous Michelle", conclut-elle, très émue.

Partagez cet article