Pédernec – Mouezh Tosenn Vré – Près d'une représentation par mois… Et gracieuse en plus!

Date de l'évènement: 
Jeudi, 22 Février, 2018

Jeudi 22 Février (2018), Mouezh Tosenn Vré a tenu son assemblée générale dans la salle des fêtes de Pédernec, coté bar (!!), l'occasion pour le président Yvon Garrec de rappeler que si l'association existe depuis 2012, le groupe chorale s'est constitué quelques années avant, avec pour idée fondatrice, de sauvegarder ...

... les cantiques dédiés aux saints de la paroisse de Bégard et de Belle-Isle-en-Terre, et ils sont nombreux, ces saints  : Notre Dame, Saint Rivoal, Saint Meen, Sainte Geneviève, Saint Pierre, Saint Hervé, Sainte Anne, Notre Dame des Neiges, Saint Eloi, Saint Jacques, Saint Elven, Notre Dame de Pendréo, Saint Laurent, Sainte Brigitte d'Irlande, Saint Gildas,  Saint Maudez. "Il reste à retrouver les cantiques de Saint Placide et de Sainte Tunvel" dit Yvon Garrec.

Vous l'avez compris, Mouezh Tosenn Vré est donc une chorale ; Une chorale d'une quarantaine de chanteurs – un quart d'hommes et donc trois quarts de femmes – originaires de 13 communes du Trégor : Pédernec (13), Bégard (13), Minihy-Tréguier (2), Berhet (2), Rospez (1), Tréguier (2), Guingamp (3), Le Vieux Marché (1), Squiffiec (2), Pabu (2), Boubriac (2), Runan (1) et Belle-Isle-en-Terre (1). Les répétitions ont lieu à la Maison paroissiale de Bégard une fois tous les 15 jours, le jeudi de 18h00 à 19h30, à partir d'un calendrier calqué sur l'année scolaire compte tenu de la profession de la chef de chœur, Agnès Le Lay, professeur d'espagnol au lycée Notre Dame de Guingamp. "La plupart des choristes sont des bretonnants de naissance, porteurs d'une culture essentiellement orale, désireux de pratiquer leur langue maternelle, et d'apporter leur contribution à la sauvegarde, au renouveau et au dynamisme de la langue bretonne en tant que langue de culture mais surtout en tant que langue de communication courante et quotidienne, explique Yvon Garrec. Les textes chantés par la chorale, issus de la tradition profane et religieuse de Bretagne - Louis Capart, Youenn Gwernig, Angela Duval, Glenmor, Gilles Le Corre, Job An Irien, Job Seite, Goulc'han Kervella, Gilles Servat, les frères Morvan... - leur permettent de se confronter et de se familiariser à un registre de vocabulaire appartenant à l'expression des aspirations et des sentiments humains peu présents dans les conversations courantes".

Description faite de la chorale, le président présente son bilan moral. S'il met en lumière le dynamisme de la chorale, il relève aussi sa fragilité, compte tenu de l'âge moyen des chanteurs, lequel est supérieur à 70 ans. "Les inévitables abandons s'expliquent essentiellement par des raisons de santé, dit le Président, mais jusqu'à présent, les départs ont été compensés par des arrivées en nombre équivalent". En 2017 la chorale a déploré le décès de Maria Ollivier de Bégard, membre du groupe depuis sa création il y a une vingtaine d'années.

La chorale se produit toujours gracieusement, de plus en plus souvent avec le groupe musical « Praetorius ». En 2017, elle est intervenue à la Résidence de l'Abbaye de Bégard, en prélude à une pièce de théâtre en breton à la salle des fêtes de Ploumagoar, dans un EPAHD de Tréguier, au Ménez-Bré en juin pour l'animation du pardon de Saint Hervé puis pour un concert l'après-midi en honneur du patron des bardes et des musiciens bretons – Saint-Hervé donc ! - à Loc-Envel pour les journées du patrimoine. Elle s'est aussi produite lors d'une messe en breton en mars et d'une célébration en breton en octobre, à la veillée bretonne à Saint Eloi en novembre – veillée organisée par Dastum, le Comité d'Animation et Mouezh Tosenn Vré - au concert du téléthon à Pédernec et enfin au concert de Noël à la basilique de Guingamp.

En 2018, la chorale reconduira ces formes d'intervention, sans qu'un calendrier précis soit pour l'heure élaboré. En revanche, ce que l'on sait, c'est qu'elle va s'inscrire à la 6ème édition de « Ar redadeg » - course relais de 1.800 km entre Quimper et Plouguerneau en passant par Rostrenen, Guingamp, Tréguier, Paimpol, Lannion, Morlaix… - du 4 mai au 12 mai, en achetant un kilomètre de course moyennant la somme de 100€. "C'est une façon de concrétiser et d'accompagner notre engagement en la pratique d'une langue bretonne de culture et du quotidien" explique Yvon Garrec.

Cet achat est une occasion de faire la transition sur le bilan financier de l'association : Elle est bénéficiaire de +252,71€ pour 2017 et dispose d'un avoir cumulé de 4.655,57€. Ses principales recettes proviennent d'une subvention de la commune de Pédernec (156€), des adhésions (40 X 5€) et d'un demi loto organisé en décembre conjointement avec « Iliz sant Laorans », l'association qui s'occupe de l'église de Saint-Laurent, comme son nom l'indique. Côté dépenses, l'essentiel est capté par la paroisse - mise à disposition d'une salle et du photocopieur à la Maison paroissiale pour les répétitions (280 €) – par l'assurance responsabilité civile (110€), les indemnités kilométriques de la chef de chœur (350€) et la participation aux frais d'organisation de l'assemblée générale.

Le président Garrec rappelle que l'adhésion annuelle n'est que de 5€, que les personnes qui voudraient rejoindre la chorale sont les bienvenues et qu'il est possible de faire plusieurs soirées d'essai gratuitement et sans engagement.

Partagez cet article