Pédernec – Vœux du Maire : Rétrospective et perspectives

Date de l'évènement: 
Vendredi, 5 Janvier, 2018

Vendredi 5 janvier (2018), le maire, Jean-Paul Le Goff, une fois n'est pas coutume, a donné le signe du départ de ce que certains élus de l'ex communauté de communes du Pays de Bégard ont appelé "le marathon des vœux". En présence de près de 150 personnes au nombre desquelles, sauf erreur, ne figurait aucun élu ...

... de la minorité Pédernécoise, cet instant fut pour le maire, l'occasion de faire la rétrospective de ce qui s'est passé sur la commune l'année passée et de ce qui se passera sur la prochaine année, du moins pour ce qui en est connu maintenant, et sur ce point, il réservait une bonne surprise.

Rétrospective 2017

Le maire a bien sûr rappelé que 2017 fut une année électorale, avec deux élections nationales de premier plan, la présidentielle et les législatives – "qui ont dessiné les contours des orientations annoncées pour les prochaines années avec les cartes du paysage politique rebattues" – dans un contexte d'insécurité – "qui reste au cœur de nos préoccupations" – et de problèmes qui touchent l'agriculture, "moteur économique de nos régions rurales, et qui reste affecté par le niveau des cours liés à la mondialisation et ne permet pas au monde rural de vivre décemment du fruit de son travail". L'année 2017 fut aussi l'année de la réforme territoriale avec la création de GP3A(1), la communauté d'agglomération à laquelle siège Hervé Rannou dont le maire est le suppléant. Il n'en dira guère plus, le vice-président Vincent Clec'h, référent du pôle de proximité de Bégard, intervenant à sa suite.

"L'assemblée municipale de Pédernec a été très affectée par le décès brutal de Jean-Michel Le Troadec qui nous a quitté à la fin du mois d'août" déclare Jean-Paul Le Goff qui souligne "la bonne humeur et la gentillesse naturelle" de l'élu municipal disparu, ainsi que "la pertinence de ses avis qui était reconnue de tous" avant de se lancer dans une longue liste des réalisations et des constats 2017 : Etat civil – "stabilisation des naissances", deux mariages, trois Pacs(2), un nombre inhabituel de décès qui conduit à un solde démographique négatif "pour la première fois depuis de très nombreuses années" – urbanisme – "reprise des ventes de maisons existantes et de construction de maisons neuves", 12 permis de construire pour maisons individuelles, 1 permis pour un bâtiment agricole, 4 permis d'extension et deux permis d'annexes – économiediversification de l'activité de la Brûlerie du Ménez-Bré avec le brassage, création de l'entreprise Mécanat, installation de l'entreprise Martin à Rumin, de la menuiserie d'agencement de M.Denizart à Kerdesey, extension des services du commerce Votre Marché avec la vente des jeux du Loto – et services publics, avec la fermeture de la trésorerie de Bégard, "malgré la mobilisation sans cesse renouvelée des élus locaux qui se battent chaque année pour tenter de freiner ce délitement de nos services publics".

Mais c'est aussi les bâtiments communaux, avec la construction de la chaufferie bois inaugurée en novembre dernier (NDLR : Voir Une première pour faire des économies : le groupage inaugural !), la modernisation des ateliers communaux avec la création de bureaux/vestiaires/toilettes/douches, les travaux sur l'église (NDLR : Voir Restauration de la nef de l'église Saint-Pierre) et la restauration du retable de Saint-Hervé. L'année passée a aussi vu la réfection de l'ensemble des réseaux de la rue du Ménez-Bré, les effacements des réseaux électriques, téléphoniques et d'éclairage public et les aménagements de surface de cette même rue, de nombreux travaux de voirie, l'aménagement de l'aire de jeu Park Ar Vugale, la poursuite de la modernisation de la station d'épuration, la mise en place d'un plan de gestion du bocage et de nombreux autres travaux sur les réseaux électriques et d'eau potable.

Du côté du scolaire, ce fut le départ de Sophie Le Meur, la directrice de l'école publique, remplacée par Alexandre Personnic, des effectifs quasi-stables – "135 élèves sur six classes mais nous devons redoubler de vigilance car pour la seconde année consécutive, nous avons de gros effectifs en CM2 et il sera difficile de compenser les départs vers le collège pour la prochaine rentrée scolaire" déclare le maire – et le maintien, "en accord avec Bégard et la MJC et afin de ne pas prendre de décision hâtive et de respecter nos engagements auprès des animateurs extérieurs recrutés pour animer les TAP", de la semaine de quatre jours et demi mais le maire signale qu'après enquête auprès des parents et des enseignants, la tendance est au retour sur 4 jours pour la prochaine rentrée.

L'année 2017 fut aussi une année chargée pour le tissu associatif de la commune. "Nous comptons à ce jour 32 associations sur Pédernec" souligne Jean-Paul Le Goff qui salut la création du nouveau comité des fêtes, après la scission du comité d'animation. Et ce ne fut pas chose simple… (NDLR – Voir Comité des Fêtes – Le capitaine quitte le navire ; Le Comité d'Animation est dans l'impasse et cherche des alternatives ; Accouchement aux forceps d'un embryon d'association et Le Comité d'Animation a réussi son lancement : le satellite des fêtes est en orbite). Il remercie Patrice Prigent et Christian Le Goff pour la mise en place des fêtes patronales – "une première réussie pour la nouvelle association", Christian Minso pour la foire aux chevaux du 15 août (NDLR : Voir Carton plein pour l'édition 2017 de la fête du cheval (Galerie)), Ribin-Bré Sport, pour "une belle réussite de la première édition du trail" (NDLR : Voir Retour sur la première édition d'ElemenTrail (Galerie)) et les organisateurs de la foire aux courges "qui attire chaque année un public plus nombreux et qui est devenue un évènement pour toute la région" (NDLR : Voir Petit retour sur la foire aux courges… qui n'avait rien à cacher !). Il remercie aussi les acteurs du Téléthon, loue le dynamisme des associations d'anciens, de boules, de foot, de swin-golf et de sauvegarde du patrimoine - dont celle présidée par Yvon Garrec, "pour son engagement à nos côtés dans la préservation et la sauvegarde de notre patrimoine" – et les "Pédernécois et Pédernécoises qui ont hissé très haut les couleurs de notre commune durant l'année, que ce soit en cyclisme, en motocross, en course sur route, en équitation, en judo, en twirling, en chanbara, en football ou en athlétisme".

Enfin, pour clore cette rétrospective 2017, le maire parle des actions du CCAS – remise de colis aux anciens et aux bénéficiaires de l'aide alimentaire, visite au doyen, Adolphe Le Roux, remise d'un dictionnaire aux élèves en partance vers le collège – de la reconduite de l'emploi en service civique de Clémence Réty qui s'occupe des animations de la maison Ty Mad et promeut le site en partenariat avec le monde associatif et des actions menées par les bénévoles aux côtés de Sabrina Le Bars qui est en charge de la bibliothèque municipale.

Année 2018 : A votre santé !

A votre santé ! C'est ainsi que nous avons envie de parler de 2018 à Pédernec, après l'annonce du maire de la reprise de la Maison Médicale au niveau communal - certes, c'est en cours (NDLR : Voir Retour de la Maison Médicale dans le giron de la commune) – de sa prochaine livraison et des prévisions d'occupation : "Nous avons enregistré et retenu des demandes de professionnels pour s'y installer" déclare le maire.  Ainsi, devraient fréquenter la maison, un cabinet infirmier, un ostéopathe à temps partiel, une diététicienne à temps partiel, "et nous avons validé avec plaisir la candidature d'un cabinet de cardiologie à temps complet avec une installation prévue début août" se réjouit Jean-Paul Le Goff qui modère néanmoins son enthousiasme en déclarant être "toujours à la recherche d'un médecin généraliste pour lequel nous avons un cabinet réservé".

Voilà pour la santé ! L'année 2018 à Pédernec sera aussi l'année du réaménagement de la cour de l'école primaire et de l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, "ce qui rendra les lieux plus ludiques et plus accueillants avec reprise du terrain de tennis pour la partie sportive". Il devrait aussi y avoir d'autres travauxaccessibilité à la mairie et à l'école maternelle, réhabilitation des toilettes publiques, poursuite des aménagements des ateliers communaux, travaux sur le foyer des jeunes, local de rangement au stadede la voirie, de l'assainissement et la poursuite du travail autour de la construction de la salle omnisports, dossier retoqué lors du dernier Conseil d'Agglomération (NDLR : Voir Salle de sport à Pédernec : un "coup parti" néanmoins suspendu ! ) pour être représenté en avril prochain.

Après une brassée de vœux – à GP3A, aux communes de GP3A, à l'abbé Xavier De Guilbert, recteur de la paroisse, aux membres du relai paroissial, au personnel communal, aux entreprises, commerçants, artisans, aux associations, aux administrations et services publics – perception de Guingamp, bureau de poste "auquel nous sommes très attachés" – aux gendarmes de Bégard, aux sapeurs-pompiers de Bégard, aux conseillers municipaux et à toute la population Pédernécoise, c'est avec optimisme que Jean-Paul Le Goff a clôturé son intervention en citant Henry Miller : "Nul besoin de faire de la Terre un Paradis : Elle en est un. A nous de nous adapter pour l'habiter !".

----------------------------------------------------------------------

Notes – (1) GP3A : Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération – (2) Pacs : PActe Civil de Solidarité

Partagez cet article